Les métiers du tourisme en pleine effervescence

Vous êtes ici

03mai2018
metiers du tourisme

Le tourisme est un élément clé de l’économie d’un pays. En effet, la consommation touristique n’est pas négligeable dans le poids du PIB. A titre d’exemple, en 2015, elle représentait plus de 7% du PIB, soit près de 160 milliards d’euros. D’ailleurs, c’est en France que nous accueillons le plus de touristes internationaux à l’échelle mondiale !

Le secteur du tourisme en pleine évolution

Depuis maintenant une quinzaine d’année, le secteur du tourisme est en pleine effervescence. Son rôle est essentiel dans la dynamique d’un pays, et notamment pour celui de la France. Alors que les frontières s’amenuisent, que l’euro facilite les échanges et que le low cost facilitent le transport, le tourisme croit de façon exponentielle.

D’après le site economie.gouv.fr, plus de 84 millions de personnes ont visité la France en 2015 et la consommation touristique intérieure s’élève à près de 160 milliards d’euros avec les transports, l’hébergement et la restauration en tête des dépenses. De nombreuses autres statistiques sont à découvrir et sont très riches en apprentissages !

Côté métiers, toujours selon economie.gouv.fr, le secteur du tourisme représenterait près de 1,27 millions de salariés en 2015. Les domaines les plus actifs sont :

  • La restauration traditionnelle
  • Les transports non urbains
  • La restauration rapide
  • L’hôtellerie
  • Les parcs d’attractions et les services récréatifs

Vers les nouveaux métiers du tourisme

La vague de la révolution numérique n’épargne personne, et les métiers du tourisme non plus. En effet, la digitalisation des pratiques, tant au niveau des entreprises que des particuliers, devient monnaie courante. On assiste à une explosion des réservations sur internet, les avis (Google notamment) sont devenus les nouvelles références d’appréciation et de sérieux, entre autres pratiques.

Du côté des entreprises, le digital facilite l’appréciation des coûts ou encore la segmentation des bases de données. La commercialisation des offres est à la fois facilitée par ces nouvelles pratiques, mais paradoxalement, il est devenu plus difficile de toucher les cibles. Il faut effectivement composer avec la surexposition des internautes aux messages publicitaires. Le numérique vient donc complexifier la nature même des métiers du tourisme, tout en gardant leur essence et sans en effacer le plaisir de la pratique.

Les métiers du tourisme viennent donc au carrefour de plusieurs secteurs d’activité : hôtellerie, restauration, transport, culture, loisir, etc, et se mélangent à ceux du marketing. La compréhension du client, l’expérience utilisateur, la présence sur les réseaux sociaux sont autant de composantes de ces nouveaux métiers du tourisme.

De fait, c’est la structure même du marché qui évolue. Conséquence ? On assiste à une dynamisation du marché de l’emploi, où vont se côtoyer ces nouveaux métiers (comme yield manager ou data analyste), à ceux plus traditionnels (comme conseiller voyages ou gestionnaire de site).

Les formations pour accéder aux métiers du tourisme

Afin d’accompagner chaque étudiant dans son parcours et son projet professionnel, nous proposons des formations dès l’obtention du bac jusqu’au bac +5 :


Journée mondiale du tourisme en vidéo

On termine par cette courte vidéo de diplomatie.gouv.fr qui, à l’occasion de la journée mondiale du tourisme 2017, présente des données chiffrées très intéressantes sur le tourisme en France et à l’étranger.